Cercle interreligieux :  Présentation

Le Cercle Interreligieux de Montréal, formé en 2003, regroupait des personnes

d'appartenance chrétienne et musulmane issues de différentes cultures

et soucieuses de s'engager dans un dialogue de foi constructif.

Une formulation personnelle
de la FINALITÉ du CERCLE

«Le Cercle interreligieux était formé de croyants musulmans et chrétiens cherchant à mieux comprendre les croyants de l'autre foi. Par le partage, nous cherchions à percevoir le caractère unique et distinct de nos fois respectives. Au-delà d'une connaissance approfondie de notre foi, nous voulions, éclairés par la foi de l'autre, arriver à vivre plus fidèlement notre engagement religieux. Nous voulions être un pont vivant entre les deux religions, des personnes-ressources capables de faire apprécier l'islam à nos frères/soeurs de foi chrétienne, et de faire mieux comprendre le christianisme à nos soeurs/frères musulmans.».

~~~~~~
~~~~

TÉMOIGNAGES de membres

L'idée de participer au dialogue interreligieux relève de plusieurs niveaux. Tout d'abord, mon intérêt personnel d'apprendre et de partager. Au second plan, c'est un devoir en tant que musulman que de dialoguer, répondre et réfléchir ensemble avec d'autres citoyens sur des enjeux tant religieux que sociaux, économiques et politiques ou autres qui nous tiennent à coeur et qui sont sources d'injustices. A. J.

Ce qui m’intéresse dans le dialogue inter-religieux, c’est de vivre ensemble l’expérience de la prière, le témoignage d’expériences, le partage du vécu, la rencontre de personnes concrètes, ainsi que le "réseautage" qui donne des clés pour mieux comprendre et interpréter les événements et pour organiser des activités, et à l'occasion, des visites réciproques dans des lieux significatifs. L. R.

De mon pays, la Mauritanie, j'ai hérité d'un goût pour le dialogue et le partage. Certaines rencontres en France ont fait de moi un homme déterminé à aller au-delà de son camp et à aimer la différence au lieu de la fuir. À Québec où j'ai achevé ma formation universitaire, j'étais membre du comité de dialogue islamo-chrétien. Je suis également membre d'un comité semblable au niveau provincial. Les questions d'intégration et le travail communautaire me passionnent. A. S.

De 1972 à aujourd'hui, je suis engagé comme permanent avec le mouvement inter-religieux international "Initiatives et Changement", ce qui m'a conduit à oeuvrer dans 23 pays pour la réconciliation et la paix. Avant de déménager à Montréal, j'ai milité durant 20 ans au sein du Comité islamo-chrétien de l'université Laval et du Conseil interconfessionnel de la région de Québec. L. G.

J'ai un intérêt pour l'Islam et je ne demande qu'à le connaître davantage avec le groupe. Le partage de nos différences me tient à coeur. J'essaie de vivre l'enseignement de Jésus en partageant ma foi en Dieu et l'amour de mon prochain. L. L.

Un ami de l'Église-Unie m'a beaucoup marqué. J'ai développé à son contact le goût d'oeuvrer à l'entente entre les diverses confessions religieuses. Depuis 1991, je me dévoue à développer de meilleures relations avec nos frères/sœurs musulman(e)s que. Je suis membre du Comité National de dialogue entre musulmans et chrétiens et fais partie au niveau provincial d'un Comité de Dialogue, du Cercle Interreligieux et du groupe de Rencontres Spirituelles. B. T.

J'ai occupé le poste de Secrétaire pour les relations entre chrétiens et musulmans au Conseil Mondial des Églises de Genève de 1983-1988 et celui de Secrétaire général du Conseil canadien des Églises de 1988 à 1993; je suis présentement directeur du Centre canadien d'Oecuménisme. J'ai enseigné au Canada, aux États-Unis, en Suisse, en Angleterre, en Inde, en Australie et dans divers pays africains, sur les différents aspects de l'Islam, le dialogue inter confessionnel, l'histoire et l'avenir de l'oécuménisme. Mon intérêt pour le dialogue interreligieux ne s'est jamais démenti. S. Br.

"Je suis libanaise, originairement de tradition chrétienne maronite. Le dialogue interreligieux, et en particulier islamo-chrétien, m'intéresse de près, non seulement d'un point de vue académique, mais surtout existentiel. Je vis au quotidien ce dialogue, depuis mon enfance, et mon souhait est de m'y engager de plus en plus profondément, notamment au sein d'un groupe comme le nôtre." P. C.

Née au Maroc, j'ai entrepris mon cheminement spirituel depuis mon arrivée au Canada, indépendamment des pressions sociales et culturelles de mon pays d'origine. Grâce aux échanges avec mes ami(e)s de différentes confessions, j'ai pu jeter un regard nouveau sur ma propre foi. Considérant que la diversité religieuse est une volonté divine, je pense qu'il est de notre devoir à toutes et à tous de s'entre connaître. D'un point de vue plus personnel, je vois la nécessité de mieux connaître les autres comme impérative pour mieux se connaître soi-même. Le dialogue interreligieux est pour moi une des meilleures façons d¹accéder au message universel de Dieu , de s'en imprégner et de découvrir sa beauté dans les similitudes et les divergences. S. Ba.

«Le Cercle interreligieux permet aux membres de rencontrer des gens qui sont différents, et d'apprendre à respecter les différences. Nous apprenons à mieux nous connaître tout en partageant un goûter et échangeant sur différents thèmes choisis à partir de l'expérience de vie du groupe. En faisant partie du Cercle interreligieux, je m’expose à exprimer ma foi en mode d’hospitalité et de témoignage par la parole et l’écoute; et je deviens artisane de paix dans mon milieu.» L.R.

~~~~~~
Accueil Comité de dialogue Cercle interreligieux Rencontres Paliers de dialogue